Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 14:09

imagesCATELTNW.jpg

Oeuvre de Cindy Grundsten

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 10:25

la-liberte-est-ennemie-un-de-islam-1-.jpg

 

De superbes vers de Victor Hugo , tirés du Livre " Le Cercle des Tyrans " dans " La Légende des Siècles ."

 

De quel droit mettez-vous des oiseaux dans des cages ?

De quel droit ôtez-vous ces chanteurs aux bocages ,

Aux sources , à l'aurore , à la nuée , aux vents ?

De quel droit volez-vous la vie à ces vivants ?

Homme , crois-tu que Dieu , ce père , fasse naître

L'aile pour l'accrocher au clou de ta fenêtre ?

Ne peux-tu vivre heureux et content sans cela ?

Qu'est-ce qu'ils ont donc fait tous ces innocents-là ,

Pout être au bagne avec leur nid et leur femelle ?

Qui sait comment leur sort à notre sort se mêle ?

Qui sait si le verdier qu'on dérobe aux rameaux ,

Qui sait si le malheur qu'on fait aux animaux ,

Et si la servitude inutile des bêtes

Ne se résolvent pas en Nérons sur nos têtes ?

Qui sait si le carcan ne sort pas des licous ?

Oh ! de nos actions qui sait les contre-coups ,

Et quels noirs croisements ont au fond du mystère

Tant de choses qu'on fait en riant sur la terre ?

Quand vous cadenassez sous un réseau de fer

Tous ces buveurs d'azur faits pour s'enivrer d'air ,

Tous ces nageurs charmants de la lumière bleue ,

Chardonneret , pinson , moineau franc , hochequeue .

Croyez-vous que le bec sanglant des passereaux

Ne touche pas à l'homme en heurtant ces barreaux ?

Prenez garde à la sombre équité ! Prenez garde !

Partout où pleure et crie un captif , Dieu regarde .

Ne comprenez-vous pas que vous êtes méchants ?

A tous ces enfermés donnez la clef des champs !

Aux champs les rossignols , aux champs les hirondelles !

Les âmes expieront tout ce qu'on fait aux ailes .

La balance invisible a deux plateaux obscurs .

Prenez garde aux cachots dont vous ornez vos murs !

Du treillage aux fils d'or naissent les noires grilles ;

La volière sinistre est mère des bastilles .

Respect aux doux passants des airs , des prés , des eaux !

Toute la liberté qu'on prend à des oiseaux

Le destin juste et dur la reprend à des hommes .

Nous avons des tyrans parce que nous en sommes .

Tu veux être libre , homme ? et de quel droit , ayant

Chez toi le détenu , ce témoin effrayant ?

Ce qu'on croit sans défense est défendu par l'ombre .

Toute l'immensité sur le pauvre oiseau sombre

Se penche , et te dévoue à l'expiation .

Je t'admire , oppresseur , criant : oppression !

Le sort te tient pendant que ta démence brave

Ce forçat qui sur toi jette une ombre d'esclave ;

Et la cage qui pend au seuil de ta maison

Vit , chante , et fait sortir de terre la prison . 

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 08:58

821-1-.jpgUn livre douloureux , épique où se mêlent amour , amitié , soif de pouvoir, vengeance ... passions toujours très actuelles !

A la fin du XIV éme siècle , s'affrontent le royaume Champa ( Sud-Vietnam ) et le royaume du Dai-Viêt ( Nord-Vietnam ); les deux héroïnes , la princesse Thiên-Hoa et sa cousine Kim-Duyên , femmes au caractère aussi bien trempé que leur épée nous font vivre leur détermination à travers leur vie très mouvementée .

J'ai apprécié ce livre tant pour les personnages principaux si attachants que pour les lieux de l'action ; j'ai retrouvé le détroit du Mékong et les coutumes du Cambodge , un pays qui m'a fascinée ! et puis les apsaras , danseuses des dieux , ces concubines qui d'une certaine façon détiennent le pouvoir par leur savoir-faire , leur façon de se faire aimer des rois ...

Un livre attachant où la femme atteint la sublimité !

 

Pour bien comprendre ce livre , je me permets de recopier la note de l'auteur :

 

" Chez les Asiatiques , la notion de temps a relativement peu d'importance . Le décès n'est qu'un passage d'un état à un autre . Les morts coexistent avec les vivants , et le culte des ancêtres vise à rappeler que les êtres chers que nous ne pouvons plus voir sont toujours parmi nous . La croyance en la réincarnation vient aussi renforcer cette conception d'atemporalité de l'existence ."

 

Et je n'oublierai pas de remercier Daniell pour ce magnifique cadeau  :

pointdroit.canalblog.com 

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 07:43

630a673c-1-.jpg

Peinture de Yu Qi Wang

 

Un début très prometteur ... la note de l'auteur , Ngoc-Thu Flament .

" Chez les Asiatiques , le notion de temps a relativement peu d'importance . Le décès n'est qu'un passage d'un état à un autre . Les morts coexistent avec les vivants , et le culte des ancêtres vise à rappeler que les êtres chers que nous ne pouvons plus voir sont toujours parmi nous . La croyance en la réincarnation vient aussi renforcer cette conception d'atemporalité de l'existence ".

Des prénoms féminins qui m'enthousiasment déjà :

Kim-Duyén qui signifie " charme " et Thiên-Hoa , " fleur céleste ".

Promis je vous résumerai ce livre ! 

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 16:08

image008-1-.jpgPortrait d'Oscar Wilde par Véronique Wilkin .

 

" Une idée qui n'est pas dangereuse ne mérite pas d'être appelée une idée ."

                                                    Oscar Wilde

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 06:53

akg_327861-1-.jpg

 

Ce siècle à la forme

D'un monstrueux char .

Sa croissance énorme

Sous un nain césar ,

 

Son air de prodige ,

Sa gloire qui ment ,

Mêlent le vertige

A l'écrasement .

 

Louvois pour ministre ,

Scarron pour griffon ,

C'est un chant sinistre

Sur un air bouffon .

 

Sur sa double roue

Le grand char descend ;

L'une est dans la boue ,

L'autre est dans le sang .

 

La mort au carrosse

Attelle - où va-t-il ? -

Lavrillière atroce ,

Roquelaure vil .

 

Comme un geai dans l'arbre ,

Le roi s'y tient fier ;

Son coeur est de marbre ,

Son ventre est de chair .

 

On a pour sa nuque

Et son front vermeil ,

Fait une perruque

Avec le soleil .

 

Il règne et végète ,

Effrayant zéro

Sur qui se projette

L'ombre du bourreau .

 

Ce trône est la tombe ;

Et sur le pavé

Quelque chose en tombe

Qu'on n'a point lavé .

                

              V. Hugo 

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 17:56

P1080514.JPG

 

C'était l'heure où le nid se couche ,

Où dans le soir tout se confond ;

une grande lune farouche

Rougissait dans le bois profond .

                               HUGO

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 08:21

P1530898.JPGBuste d'Honoré d'Urfé à Virieu-le-Grand , Ain .

 

Ecrivain français né à Marseille en 1557 , mort à Villefranche/sur/Mer en 1625 . Issu d'une excellente famille du Forez par son père , apparenté par sa mère à la maison ducale de Savoie , neveu du gouverneur de la Provence , il fût élevé au château de la Bastie en Forez , puis à Paris au collège de Tournon . C'est à la Bastie semble-t-il , et , dés 1584 qu'il commença à écrire son roman qui fit sa gloire : l'Astrée ; cette longue épopée amoureuse n'est en fait que l'histoire de sa jeunesse .

Le jeune Honoré s'était en effet épris de la femme de son frère aîné , Anne d'Urfé , qu'il devait épouser plus tard .

Mais Honoré d'Urfé était surtout un homme d'action et même de guerre . Ayant pris très tôt parti pour la Ligue , il demeura fidèle au duc de Nemours , même lorsque celle-ci fut vaincue . Arrêté deux fois , il dut quitter le sol français et se réfugier en Savoie . C'est là qu'il écrivit " Siréine " , un poéme pastoral , allégorie de son unique amour et des " Epîtres morales " où une fois de plus il défend la théorie platonicienne de l'amour .

Entré au service de son parent le duc de Savoie , il participa à plusieurs campagnes militaires et vécut tantôt en Savoie , tantôt en Forez . En Savoie il fréquenta François de Sales , son ami .

Il périt au cours d'une attaque des troupes du duc de Savoie contre l'armée de la République de Gênes , à Villefranche/sur/mer .

Outre qu'il est le premier de nos romanciers classiques , d'Urfé a exercé une influence profonde sur les moeurs fort rudes de son temps , il les a polies en exaltant une délicatesse de sentiments toute nouvelle alors .

 

                                        P1530907.JPG 

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 12:00

Monde-futur-1-.jpg

 

Un monde gagné pour la Technique est perdu pour  la

Liberté .

                                            G. Bernanos

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 08:37

hw791x2h-1-.jpg

Peinture de Rafal Olbinski .

 

Quand je pense à tous les livres qui me restent à

lire , j'ai la certitude d'être encore heureux .

                                       Jules Renard      

Repost 0
Published by apsara - dans Ecrivains
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche