Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 09:00

HPIM4388.JPG

 

Angkor Vat , Cambodge .

 

Lentement , sournoisement ,

inlassablement , inexorablement ,

sans cesse , ils enlacent ,

serrent , étouffent , s'emparent

des solides remparts ,

envoûtent les voûtes ,

entourent les tours ,

écrasent les dalles ,

en silence , avec patience

plissent les places ,

les palaces ,

glissent dans les dédales ,

les longs couloirs ,

vivent dans le noir ,

dans les interstices ,

sur les frontispices ,

longuement , subrepticement ,

ils prennent leur temps ,

escaladent les arcades ,

se nichent sur les corniches ,

se mêlent aux tresses

des apsaras en détresse ,

méandres , torsades ,

guirlandes , rosaces ,

par les portes , les porches  ,

la moindre ouverture

en volutes et astragales

ils rampent sur les rampes ,

pénètrent les murs ,

hantent les moulures

sans un murmure

les Lémures 

de Dame Narure , 

sournoise cohorte ,

en bande sur les frontons ,

immenses torches ,

en rubans sur les chevrons ,

ils se prélassent , 

se lovent partout , 

envahissent tout ...

et de guerre lasse ,

par manque d'air , 

périssent les sculptures ,

les temples , les monuments

dans un inneffable calvaire ,

indicible tourment ,

torture de chaque instant .

Partager cet article

Repost0

commentaires

.•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•. 20/09/2011 14:25



tu as su bien illustré ce texte


passe une très belle journée


la mienne débute


gros bisous 


 


 


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•la p'tite Créole


 



apsara 21/09/2011 07:57



Merci sonya


beau mercredi à toi


gros beezoo



chevrette13 20/09/2011 13:06



masoeur va aller au Cambodge en Janvier...



apsara 20/09/2011 13:27



je n'aimepas donner des conseils mais quelle ne loupe pas Ankor Vat et le lac Tonlé Sap!



Hécate 20/09/2011 11:17



" La nature croisait ses deux mains animale et végétale en serrant si fortement que l'on se sentait broyé , exclu d'un monde qui n'avait que faire de nous , un monde pour lequel nous n'étions
rien . Aurions-nous scié toutes les branches elles auraient repoussé....


C'est le réel que je voyais là ,non sa représentation à travers le filtre des accommodements culturels ..." ( R. Alexis )



apsara 20/09/2011 11:23



Superbement dit,seuls ceux qui y sont allés peuvent décrire cette ambiance!l'homme une broutille au milieu cette orgie de branches,troncs,lianes inextricables!


là nous ressentons la force de la nature,la puissance de la vie!et nous sommes totalement inutiles à ce monde!je file chez ma mére et je reviens!



Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche