Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 09:28

y5u8aa34-1-.jpg

 

L'instant précis où le cerveau décroche ,

Les pensées ripent , dérapent , ricochent ,

Glissent , au réel , encore s'accrochent

Juste avant le plongeon

Dans l'univers des songes

L'esprit tel une éponge

A absorbé toutes les idées ,

Les images vues ou perçues ,

Les mots , entendus , les sons , 

Les visages croisés , rencontrés , 

A demi-oubliés ,

Les sensations reçues ,

Dans la journée ,

Dans le passé ,

S'est inventé

Un futur

A sa démesure ,

L'a enregistré

Au fur et à mesure ;

Ordinateur en folie

Se déroule la vie

A toute allure

Pleine de ruptures ,

A toute vitesse

Remplie de maladresses

Et surgissent

Du coeur ,

Des profondeurs ,

Les sombres terreurs

Enfantines

A l'odeur assassine ,

De noirs abysses

Aux parfums de cannabis

Remontant avec délices

Abandonnant les supplices

Survolant les précipices , 

A cheval sur une licorne

Terrassant les dragons , 

Au diable vous faites les cornes

Et aussi aux autres démons ; 

Dévalant les pentes

De la Voie Lactée 

Sur le dos de Pégase

 Vous foncez à plein gaz , 

Redescendez sur terre,

Provoquez des avalanches , 

Les mains sur les hanches , 

Debout , émerveillée , 

Pourchassez les Néron et les Tibère

Qui , depuis toujours vous hantent 

Vous narguez les loups

Envoyez paître les loups-garous , 

Puis enjambant les arcs-en-ciel

Il vous pousse des ailes

Et surgit du tréfonds de l'âme

L'assaut des fantasmes , 

Il revient et rit avec sarcasme ,

Les portes d'émeraude

S'ouvrent sous vos pas

Et vous tombez plus bas

Où le peuple de la nuit rôde

Monstres , goules , sorcières

Entités légendaires ...

Vous assaillent de tous côtés , 

Se ruent dans vos pensées ; 

Les abîmes vous enveloppent

Glauques , suintants ,

Terrorisants ;

Espèce de glu hideuse

Qui vous tient prisonnière ;

Des griffes , des crocs

Vous torturent

Vous arrachent le dos ;

Pendue à un clou

Vous râlez agonisante

Au milieu de la foule riante .

La haine vous stimule ,

Avec un effort intense

Vous vous concentrez , 

Formez une ridule

Qui devient fissure

Puis faille immense

Où tous tombent sans fin

Engloutis à jamais ; 

Chute éternelle

Qui vous émerveille  ,

Heureuse de votre forfait

Vous jouez à la belle

Mais les rêves vous assiègent

C'est bien fait !

Otage , prise au piège

Vous vous débattez

Dans l'univers ubuesque

D'une toile d'araignée

Gigantesque .

Tour à tour

Haine , amour ,

Angoisse , bonheur ,

Douleur , douceur ,

S'entrechoquent ,

Luttent , s'opposent .

Le papillon multicolore

De soie et d'or

Frou-frou de dentelles

S'enfuit à tire-d'ailes

Laissant place au répugnant

Insecte , noir , velu , gluant

Le monde hideux et rampant

Des vers et des serpents ;

Le côté ombre ,

Le monde des ténébres

Le côté sombre , 

Funeste de l'être , 

La face cachée , 

Animale , amorale

L'envers du décor

La Mort ...

Liberté complète , 

Le temps s'arrête

Ou défile à toute allure

Créant de mystérieuses

Sculptures

A une vitesse folle ,

Prodigieuse 

Armée de guignols ; 

Les secondes

Sont des mondes , 

Les minutes

Des sons de flûte , 

Les heures

Des battements de coeur , 

Les années ,

Des clins d'oeil sur l'éternité !

Tout se mêle , se mélange ,

S'entremêle , s'arrange ,

S'emmêle , se dérange

Dans cet univers étrange

Chaotique , psychotique ,

Brisé , disloqué , tronqué , déchiré ,

Fracturé , interrompu , démantelé :

Une espéce de maladie 

Comme la schizophrénie ! 

Passé , présent , avenir

Moins longs qu'un soupir

Nulle loi , nul repère

L'espace-temps est aboli

Création de l'esprit

Anarchique

Symbolique

En perpétuelle alerte

Un vrai casse-tête !

Tout s'entrelace et se métamorphose

Tendresse , quiètude , psychose ;

Le temps saute à cloche-pied

Ignorant les années

Marelle de l'infinité ,

Le désordre règne

La belle enfant d'hier

Crédule , pure et juste ,

Donne la main

A cette sorcière injuste

Cette méchante duègne

La vieillesse de demain .

Et défilent les saisons

Au gré des passions

Du cerveau en fusion ...

......................................................... 

Etouffée par un reptile ,

Poursuivie par des crocodiles , 

Réfugiée sur une île

Les animaux rigolent

Ils ont la parole

Me content des histoires

A dormir debout , 

Les déboires

D'un monde de fous !

Traversant de périlleux abîmes

Comme dans les films

Je me retrouve au Paradis

Entourée d'une multitude de fleurs

Aux irréelles couleurs

Aux capiteuses odeurs

Elles me parlent , me charment

Je me repose un instant

Apaisée , enjouée ,

Assise sur un banc

En bois , tout blanc ,

Je le caresse doucement ,

Il remue , grogne , geint , gémit ,

Sous moi le sol se dérobe ,

Un immense gouffre

Me happe , m'engouffre

M'engloutis ... Je souffre

Je tombe ... Je tombe ...

Encore et encore ...

Je tombe sans fin ... 

J'ai peur

Je hurle d'effroi

De terreur ... 

Je m'accroche aux parois

Mes cris m'éveillent

Fièvreuse , en sueur .

Mais quoi ?

Je ne peux plus bouger

Je suis comme paralysée

Je frissonne , hésite,

Me tortille , m'agite

Une voix résonne

La mienne !

Il n'y a personne

Je suis sous terre , 

Prisonnière , 

Enfermée ; 

Sur ma tête du bois , 

Tout autour de moi , 

Des planches

Etanches , 

Je flanche , 

J'ai froid ; 

Je perds mes dents

Et tous mes cheveux

L'horreur s'empare de moi

Mon corps poisse

C'est l'angoisse !

Mon Dieu non ! 

Pardon !

Je suis dans un caveau

Sombre et clos

Nulle issue , nulle porte

Je suis morte !

Au loin , une voix

Douce m'appelle

" Tu as froid ?

   Arrête de gigoter

   On dirait un ver (Ho! non !)

   Au bout d'un ficelle !

   Tu m'as réveillé

   Tu es entortillée

   Dans les draps

   Sous la couette , 

   Tu vas étouffer ! 

   T'en a une drôle de tête !

   Ca ne va pas ?"  

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mamie Claude 20/08/2010 08:50



Je suis admirative de ton talent pour dessiner sur papier tout ton ressenti, en contrepartie je suis horrifiée que tu passes de telles nuits, quand enfin tu peux t'endormir. Je suis convaincue
qu'un texte comme celui-ci, dont l'image est sublîme, t'aide beaucoup à évacuer. En tous cas je l'espère de tout coeur. Ta vieile amie qui dort comme un loir ! Mille bisous.



apsara 20/08/2010 10:12



Pas grave j'ai l'habitude de ne pas dormir !Ma grand_mère maternelle ne dormait que 4 h par nuit et mon grand-pére faisait d'horribles cauchemards;il a fait 14-18 en entier!!!et ça l'a marqué
toute sa vie!!il a été incorporé à 18 ans!!!et moi j'ai fait toutes les guerres!!!je suis un vaillant petit soldat comme disent mes copains!


Sache chére claudie qu'une amie n'est jamais vieille!l'amour et l'amitié se moquent du temps!


Beezoo ma belle


t dors pour moi!



bellane 19/08/2010 20:14



mon cerveau était comme ca aujourd'hui******


bonne soirée



apsara 20/08/2010 08:14



Ha!moi qui te pensais sereine!alors bon courage dans tes cogitations!mon cerveau un véritable ordinateur en folie,les idées affluent à toute allure,pas moyen de les canaliser,c'est éprouvant mais
passionnant!


Beau vendredi


Beezoo



Cascabel 19/08/2010 19:53



Il m'arrive très rarement de faire des rêves pénibles. J'en fais des farfelus, des historiques, je vais dans des villes étrangères et dans des villes imaginaires superbes parfois. Jamais des
trucs aussi compliqués que toi !



apsara 20/08/2010 08:12



Beaucoup d esprits tourmentés dans la famille;je fais des rêves spectaculaires,quand je dors évidemment!!des trucs complétement fous,dangereux mais assez passionnants!dommage que je ne
puisse pas tous les mettre noir sur blanc;cela plairait à coup sûr aux fanas de science-fiction!


Petite pluie et temps doux!


Belle journée ma belle et beezoo aux trésors;nouvelle arrivée,une boule de charbon poilue;une espèce de Tatayé!!!



jacky gigi planeterre 19/08/2010 19:01



bonsoir asiamour.Encore une journée bien chargée aujourd'hui.Bonne soirée à toi et gros bisous de nous deux












apsara 20/08/2010 08:06



Bonjour les amis;ici petite pluie source de vie;quelle joie pour tous les gastéropodes!!!


NBeezoo


Bonne journée



Cascabel 19/08/2010 17:55



Et tu te souviens de tout ça ? Tes friandises font un drôle d'effet, quand même !



apsara 19/08/2010 18:58



Mais tu sais bien que je ne fais qu'écrire sous la rapide dictée de ma Muse!!!et crois-moi ce n'est pas de la tarte!elle va à toute allure!!!


C'était mon rêve de la nuit dernière!!je ne vais pas oser me recoucher!!!


Beezoo



Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche