Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 08:46

P1370734.JPG

 

La manufacture fut fondée en 1760 par le baron de Meillonnas , dans le château même de cet aristocrate éclairé du XVIIIéme siècle . Il fait appel à Claude Gautherot , faïencier franc-comtois , puis de 1763 à 1766 , au maître peintre Protais Pidoux , qui réalisa une faïence luxueuse . De 1772 à 1824 , la manufacture dirigée par les Maurel connut une ére de prospérité ; ensuite jusque vers 1870 , on diversifia les productions de céramiques utilitaires , puis industrielles : faïences brunes , " faïence fine " , grés et terre vernissée .

 

01BOSOR100003_62447_faience-reverdiau-4-web-1-.jpg

 

Les collections de référence sont exposées au musée de Brou à Bourg-en-Bresse et au musée du Revermont , à Treffort-Cuisiat , où les recherches archéologiques ont permis de reconstituer entièrement la chaîne de fabrication de la manufacture .

 

faillence-au-musee-de-brou[1] 

 

                                                           

 

Etudes et fouilles :

 

Cinq années de recherche d'archives et de fouilles archéologiques ont permis de bien connaître l'histoire de la manufacture . Ses productions comprennent plus de 400 formes différentes .

  

P1370731

 

De proportions harmonieuses , elles révèlent l'influence des styles majeurs de la seconde moitié du XVIIIème siècle .

 

                          bandeau_06-1-.jpg 

 

Les terres et les argiles de la région , d'une qualité exceptionnelle , sont utilisées depuis le Moyen-Age pour fabriquer " carrons " , terres vernissées , faïences et grés . Le fameux " blanc de Bresse " , terre très siliceuse constituant l'engobe ( enduit retenant le décor ), y fut extrait jusqu'à la fin des années 1980 ; employé par de nombreux potiers français , il fut même exporté jusqu'en Suisse et en Algérie .

 

P1370737.JPG

 

Le " grand feu " :

Ces faïences décorées sur émail cru puis cuites au "grand feu " suivent la mode dominante du XVIIIème siècle . Les fleurs dont la célèbre " rose manganèse " et la " fleur éclairée ", les personnages ainsi que les paysages animés et les oiseaux se distinguent par leur traitement sobre et clair , tout de réserve et d'équilibre , et par l'utilisation d'une polychromie douce mais efficace visant à un effet décoratif maximal .

 

P1370738.JPG

 

Le " petit feu " :

Les faïences de réverbère , du nom du four où elles subissent la dernière cuisson , aussi appelé " petit feu " , sont peintes sur émail cuit . Réalisées par Protais Pidoux , entre 1763 et 1766 , sont souvent ornées de fleurs ;

 

bandeau 20[1]plus rares sont les décors de personnages ou de paysages , inspirés de gravures de pastorales de Boucher . Ces faïences ont fait la réputation de la fabrique .                          

                                                                 

P1370732.JPG

 

Les décors floraux du réverbère :

Ces décors dits " en qualité fine ", qui imitent la peinture , arborent des bouquets composés aux couleurs éclatantes sur un émail parfait  , souvent agrémentés de rinceaux rocaille , de peignés pourpres et de rehauts colorés . La rose creuse , la tulipe chamarrée , l'oeillet déchiqueté , l'anémone accompagne les marguerites , la petite tulipe à pétales pointus et les myosotis " en cocarde " , éléments les plus caractéristiques .

 

P1370739.JPG 

 

La marque de la faïence :

Les fouilles ont révélé l'existence de plusieurs marques imprimées en creux dans la pâte fraîche : soit Meillonnas en toutes lettres , soit ces curieuses marques qui ressemblent à l'empreinte d'une galoche , et pourraient avoir une connotation maçonnique . 

                                                                                                                      

 

                                                        bandeau 26[1]

Partager cet article

Repost0

commentaires

haddoush 29/01/2019 18:11

j'aime les beezoo sur les fesses

Benissa 23/02/2011 15:48



Je viens de lire avec le plus grand intérêt toutes ces explications détaillées. Cela remédie à mon ignorance quant à l'existence de cette faïence. Je suis vraiment étonnée par la variété, dans
d'autres faïenceries, les thèmes sont plus récurrents et bien moins variés.



apsara 23/02/2011 18:49



oui cette manufacture est très importante,il faut que je retourne à Meillonnas pour avoir de plus amples détails sur cette faïence et pour bien d'autres choses;le château,l'église,la maison de
R.Vailland etc...jamais je n'arriverai à tout voir,à tout savoir,à tout faire!!!


beezoo ma belle



fontaine 23/02/2011 08:55



Très beau ..attention à la casse !.....merci du partage...


Bonne journée


Amicalement



apsara 23/02/2011 11:51



Merci fontaine;


belle journée


A bientôt



♪ ♬♪.-**-._ⓇⓄⓈⒾⒶ_.-**-.♪ ♬♪ 22/02/2011 18:34



Du très beau travail-de l'art--------très jolis-----


Gros bisous






apsara 22/02/2011 18:54



Mais je trouve ton image encore plue jolie;merci chère rosia


douce nuit



moqueplet 22/02/2011 17:19



elles sont superbes, je sors du cours de poterie, mais nous ne faisons pas ce genre d'articles.....merci de ce joli reportage et passe une agréable soirée



apsara 22/02/2011 17:40



Oui c'est très beau surtout les piéces de collection!


Vilain temps chez nous,la neige ne doit pas être loin!


Bonne soirée au chaud



Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche