Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 10:26

P1330937 

 

Qui peut me dire pourquoi je ne peux caresser un animal , toucher mes proches ou même des inconnus sans recevoir des décharges électriques , parfois violentes et bruyantes ; même effets avec les radiateurs , les portières de voiture , de métro , de train , les vêtements etc... ça grésille , ça craque , pluie d'étincelles dans l'obscurité !!! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

dalinele 31/12/2010 16:23



je me demande si ça ne vient pas aussi de notre nervosité? j'ai lu le comm de nat, pas tout bien compris en détail, mais je suis sûre que nos vêtements participent aussi à ce phénomène.



apsara 31/12/2010 17:08



bonsoir danielle,je pense que la nervosité joue un grand rôle ainsi que nos vêtements,objets en métal,téléphone portable;le temps aussi!et notre corps;chaque être est différent!


en forme pour le réveillon?


Beezoo



dalinele 25/12/2010 21:58



ça m 'a fait ça longtemps avec les portières de voiture, avec les "damart", là ça me le fait avec les minettes, mais pas si violent!



apsara 26/12/2010 11:56



et maintenant non?comment as-tu fait pour perdre ton électricité,tu la vends chez EDF????



Ca 25/12/2010 15:38



Ca m'arrive aussi parfois. 


joyeux noël






apsara 25/12/2010 18:04



bonne soirée chevrotine


beezoo ma belle



Nat 25/12/2010 12:55



c'est ton propre corps qui emmagasine de l’électricité statique et dont la charge s’écoule brusquement lorsque tu touches un autre objet de charge différente
ton corps décharge de l'électricité, celle que tu as emmagasiné durant la journée grâce aux frottements divers (laine semelles, en caoutchouc)


Par temps sec les charges ont des difficultés à rejoindre un potentiel neutre et s'accumule donc sur nous.



Marche nu pied ou avec des semelles en cuir et


 les charges vont s'écouler à la terre au fur et à mesure de leur apparition.
Plus concrètement ton corps va avoir tendance à arracher des électrons sur les matériaux, ce qui va lui donner ce que l'on appelle une charge excédentaire (tu passes d'un état électriquement
neutre à un état électriquement négatif), et lorsque tu touches un objet conducteur, cet excès va avoir tendance à s'écouler dans celui ci, pour rétablir l'équili


bre : d'ou la décharge violente que tu ressens.
(Quelques milliers de volts)
Ce type de phénomène en soit n'est pas dangereux pour la santé, simplement il peut parfois engendrer à l'échelle cellulaire, une destruction de quelques cellules, sans gravité bien sur


voili voilou


gros bisous



apsara 25/12/2010 18:03



Merci nat pour ce cours,j'ignorais beaucoup de choses!!alors nous sommes tous des petits Frankeinstein???DONC L'AUTO-CONSUMATION EST DONC POSSIBLE SI L'ELECTRICITE CONTENUE DANS LE CORPS EST
ASSEZ PUISSANTE§§§Je revois tout ça à tête reposée parce que là dorian me bouffe mes fruits déguisés!!et ça ne va pas aller!!!


belle soirée en famille


beezoo ma belle



Benissa 25/12/2010 12:19



Beau soleil ici, je t'en envoie un peu!Bises.



apsara 25/12/2010 17:58



Merci benissa;tres froid ici,je pense que cette nuit la température va descendre en dessous de -10°


beezoo



Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche