Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 10:14

mod article850248 2[1]

Je plane dans les airs
Par-dessus les villes
Par-dessus les toîts
Les champs et les bois
Au souffle d'Eole
Comme une folle
Fragile gondole
Tendre barcarolle
Je m'envole
Heureuse et tranquille
Au-dessus de la Terre
Loins des soucis , des misères
Mon corps lèger
Obéit à mes pensées
Ma chair éthérée
Epouse mes idées
Dans l'immense univers
Je flotte
Sans contraintes ni opprobres
Dans l'horizon pur et sobre
D'Anamur à Mindanao
De Singapour à Bilbao
De la péninsule de Kalamata
Au Christ de Rio de Janeiro
Du lac Titicaca
A l'imposant Himalaya
Au passage un coucou
Un peu de neige dans le cou
De l'abominable migou
Je parcours le monde
Sans peine ni efforts
Comme le faisaient les Anciens
Ces hommes forts
Les Népalais , les Tibétains
Les Incas , les Indiens
Au prix d'une grande ascèse
D'une infinie sagesse
Ils se déportaient avec aise
Ayant acquis le pouvoir
De l'esprit sur la chair
Dure détresse
De l'âme sur le corps
Douce caresse
Ils n'ignoraient rien
Etaient des experts
Dans l'art et la manière
De se déplacer
Télékinésie , lévitation
Ubiquité , téléportation
Ils s'élevaient très haut
Là-haut , comme des oiseaux
Comme des fusées
Par la puissance des mots
Par la puissance de la pensée
A travers les galaxies
Aux confins de l'univers
De la Lune à Pluton
De Vénus à Orion
Ils n'ignoraient rien
Des planètes aux microns
Des particules élémentaires
Et de cet envoûtant infini
Jouant à saute-mouton
Avec l'Alpha et l'Omega
Les quasars et leurs mystères
Toutes ces connaissances
La transcendance
Les abîmes
Toutes ces énigmes
Sont cachées au monde
Dans des grottes profondes
Et de précieuses mines
Entre le Yunnan et Lhassa
La vallée interdite du Mustang
Dans le désert de Gobi
Sous les rives de l'Irrawady
Et tout en bas vers Uschuaia ...
Pourquoi croyez-vous
Que les nations luttent
Et se disputent
Ces endroits là ?
Ils renferment tout simplement
Les trésors , la mane
Le savoir , les arcanes
De la nuit des temps
Du passé , du futur , du présent !
Je m'élève , me téléporte
D'un bout à l'autre de la planète
Ouvrant toutes les portes
Explorant aussi les profondeurs
Et les noirs abysses des coeurs
Monstrueuses bêtes
Tristes et sombres épaves
Des civilisations englouties
Des mondes disparus
Je découvre sur Neptune
Comme sur la Lune
Des dalles sculptées
Entre les dunes
Et dans la lave
Des arches couchées
Sur la Voie Lactée
Des troupeaux de licornes
Des diamants aux cornes
Les étoiles filantes
Des fées charmantes....

Bris de glace

Reflets dans l'espace ...



Partager cet article

Repost 0

commentaires

sonya97 29/11/2012 19:42


il est très beau ce texte


on y ressent une envie de voyager


une envie de toucher à autre chose


une envie de liberté


je te souhaite une agréable soirée


ti bo

apsara 30/11/2012 07:55



Merci ma chère sonya


j'espère que tout va bien pour toi et tes proches


tendres pensées ma doudou


gros beezoo neigeux



Hécate 29/11/2012 18:33


....


.....................les mots flottent ce soir, les miens . Et il y a des pages qui bloquenr chez toi , je n'ai pas pu répondre . Je t'embrasse .

apsara 01/12/2012 07:30



Pas OBéissant OB!!!


bonjour mabelle



chevrette13 29/11/2012 15:21


je me suis laissée transporter !! sans doute les hommes cherchent-ils la sagesse des anciens mais avec les technologies, l'avidité du pouvoir , le manque de respect ils ne la trouveront pas !!


bisous

apsara 29/11/2012 17:03



jepense que plus on est simple,plus on est ouvert au monde,plus il nous donne les secrets cherchés!


un peu de neige à partir de 600m


belle soirée au coin du feu


beezoo



Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche