Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 07:58

Aujourd'hui , jour sans pareil , je pars , seule , visiter Old Bagan , la " Cité aux 5 000 pagodes " ; les multiples propositions de parcours , les idées de trajets en calèche , moto , trishaw , m'exaspérent ; je veux découvrir par moi-même ce site célèbre , cette cité ancienne , la plaine d'or de Bagan . Départ à 6h du matin , je prends à gauche , je sais , il y a 7 kms à parcourir ; un vélo , non ! vu l'état des routes et des pistes , je ne vais pas m'enquiquiner avec des crevaisons à tout bout de champ !
Le soleil ne brille pas encore , il fait bon ; à peine 35° devant l'hôtel ; je longe la route pendant longtemps , très longtemps ; à présent le soleil darde ses rayons et m'aveugle ; je bifurque au hasard dans un chemin de terre et au bout de quelques instants tout autour de moi se dressent des centaines d'anciennes pagodes aux tons caramel , pain d'épice , miel , viennetta café-chocolat , entre parenthèses j'en savourerais bien une ! Les couleurs sont chaudes , dorées , ocres , le soleil chauffe et ma peau sent le pain brûlé que faisait ma grand-mère ; je suis reine en son royaume ; mes pensées vagabondent d'un pagodon à l'autre , j'imagine cet endroit 2000 mille ans plutôt ; paraît-il , se trouvaient là de riches habitations , tout un peuple qui vivait , riait , souffrait ; excitée par mes idées , je pose mes deux mains à plat contre les vieilles pierres , ferme les yeux , fais le vide dans ma tête et laisse libre cours à mon imagination débordante : au bout d'un long moment je sens sous mes doigts la pierre respirer , s'agiter , elle me parle , me fait revivre le passé ; je vois ces hommes pas bien différents d'aujourd'hui , torse nu , vêtus de leur longy , pieds nus construisant ces temples , charriant d'énormes roches à la sueur de leur front , les femmes brassant une espèce de mélasse , les enfants beaux et bronzés , les carrioles , les charrettes...
Les odeurs ambiantes m'enivrent , sans doute les épineux et les arbres environnants ; je me délecte de tous ces parfums nouveaux , je me régale , " animal sauvage et solitaire en quête d'absolu  " !
La terre elle-même a une odeur particulière : argile , limon , et j'imagine la Création , Dieu pétrissant le premier homme , la première femme .... je m'accroupis , prend une poignée de cette chaude amie, la respire , la serre très fort comme si je tenais la Vie , la Vérité entre mes mains ; Dieu que je suis bien ! poussière parmi la poussière , mais poussière d'étoile ! Je me fonds dans le paysage , épousant les moindres formes , matériaux , buissons , oiseaux , insectes ; je suis en vie et je ressens si fort cela , ce don du ciel , je suis en parfaite osmose avec l'environnement !
Un bruit , quelque rongeur à la recherche d'un brin de fraîcheur ou un reptile sans importance ; de toutes façons les animaux ne dérangent en rien ma contemplation , bien au contraire ils ajoutent à mon bonheur...
Ouverte à toutes sensations , j'admire ces stupas , ces clochetons un peu fous qui s'élèvent sévères ou drôles ; ces peintures murales et sculptures , jataka de Bouddha , ces dragons , nats , garuda , naga , karaweik , démons , créatures angéliques , mucalinda etc...
Un régal pour les yeux , une ouverture sur l'infini fini , une fenêtre sur le passé ; un enseignement , une voie , un exemple pour demain ; tout est dit : " Grandeur et décadence d'une civilisation " ! Dommage que l'expérience et les erreurs des autres ne servent à personne ! Toujours plus haut , plus grand , magnifiques et inutiles tours de Babel qui nous rappellent le génie et la vanité de l'être humain ! " La gloire n'est-elle pas le soleil des morts ?"(Balzac , je crois , pas sûr !)
Bon abandonnons les doutes et pensées métaphysiques , tous ces débats existentialistes qui ne mènent à rien pour ne plus penser qu'à la beauté de ce site !
J'ai les pieds en feu mais n'ose pas marcher pieds nus à cause des épines et des bestioles qui fuient devant moi , de splendides scarabées pareils à de riches bijoux ! Ah si j'avais un zoom je ferai des merveilles !Tant pis ce sera pour plus tard ! Je m'asseois un moment , me déchausse , le sable est bouillant , la pierre aussi , je pose mes pieds sur mes chaussures et reste là à contempler les solides murailles , j'en profite pour grignoter les ships qui traînent dans mon sac , quelques infects biscuits et vide d'un trait ma bouteille d'eau ; le bruit du vent dans le goulot me chante une divine cantilène , je reste là perdue dans le temps , dans cet univers magique , des milliers d'idées fusent , des émotions , des sentiments ; c'est drôle le soleil passe déjà derrière les montagnes , ce n'est pas possible , la nuit va tomber très rapidement et je ne sais même pas par où rentrer ; il faut dire que je n'ai aucun sens de l'orientation , je vagabonde toujours au feeling sans la moindre documentation , en totale liberté ! Et j'apprécie vraiment les panneaux d'indication !!! lol !!! J'essaie de faire marcher intelligemment ma cervelle , le fleuve est derrière les pagodes , OK , mais à ce moment là j'ignorais que L'Irrawady contournait Bagan en un large méandre !!! ce qui me fit faire de nombreux détours inutiles quand enfin une charette s'arrêta prés de moi et
m'emmena jusqu'à la route principale , je devrais dire l'unique..voilà !  Un gars à moto , surpris de trouver une étrangère seule la nuit dans ce coin désert , s'arrête et me propose de me raccompagner ; c'est OK je lui paie un verre dans une espèce de boui-boui et là , en horrible anglais , qui me convient parfaitement , il m'explique qu'il vaut mieux louer les services d'un guide , ou une calèche qui me conduira dans les lieux les plus importants , là , j'ai loupé les plus spectaculaires ; donc demain je decide de prendre une calèche à la journée , mon chauffeur d'infortune m'en enverra une  à 5h du matin devant l'hôtel !!!...et je retournerai dans mon royaume !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Hécate 11/11/2012 09:37


ne pas vouloir se retourner jamais ? ça me fait penser à Orphée...


Peut-être la peur de rester "prisonnière" de rester en "enfer" ? Les souvenirs peuvent être "douloureux"...Un besoin d'aller de l'avant, de se fuir aussi

apsara 11/11/2012 12:06



on ne se fuit pas en s'emmenant!!!on traine son enfer avec soi!!!


faut que je relise l'histoire d'Orphée!



Hécate 10/11/2012 19:02


Eh! bien................................comme un rêve fou !..................................Quel suspense
......!!!!!!!

apsara 11/11/2012 08:26



je ne sais pas!je ne peux relire c'est passé basta!je ne peux jamais revenir en arrière ni par le même chemin,je ne supporte pas!c'est bizarrene jamais vouloir revenir sur ses pas quitte à se
fourrer dans la gueule du loup;c'est curieux non?Comment on peut expliquer ça!



DANIELLE 10/11/2012 18:37


et bien ce soir j ai bien voyager et j ai lue tout ce que tu as écris excellent et vraiment tes photos sont belles ouffffffffffffffffffff je m assoir pour continuer à regarder sur tes photos
bisous Dan

apsara 11/11/2012 08:15



merci de prendre le temps de lire mes articles


gros beezoo



Cyril 13/11/2009 14:49



Que ce soit à Bagan ou à Angkor Vat,au Kenya ou en Thailande,le protocole est le même,un guide ou un rabatteur te fait comprendre que tu ne peux pas visiter ce site de par toi même.Et pour
de multiples raisons (prix,accès réservé aux autochtones,lieu dangereux...) et il te vend ses services ou celui d'un ami.Moi et ma copine refusons systématiquement toutes ses arnaques qui en sont
toujours.En ce qui me concerne,les plus belles visites se sont toujours éffectuées sans guide et à pied.Pour Angkor Vat on m'avait dit que cela était mal vu de marcher sans taxi jungle (ou
motorbike) et que je devais rentrer avant la nuit pour ne pas mourir coupé en deux par les khmers.Et je me suis baladé à pied sur tout le site et je ne regrette absolument pas car je pense que
mes photos ne sont pas celles de tous les touristes que j'ai croisé.Hihihihhi Bagan semble ne pas échappé à la rêgle du touriste attrape dollar? Mais cela semble d'une autre époque où les gens
avaient le respect de la pierre,des ancètres et des choses bien réalisées.Splendide promenade sur ces articles que j'ai eu du mal à trouver.Je suis myope comme une taupe en plein jour



Nat 06/10/2009 01:32


ton imagination débordante t'a tout de même permis de voir des friandises glacées lol
et sens de l'orientation ou pas, ce moment solitaire t'a aussi emporté dans une autre époque, au milieu de la création. accompagnée d'un guide peut etre n'aurais tu pas vu...


Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche