Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 11:46

Le paysage est différent ; parfois quelques maisonnettes cachées laissent apparaître un gosse derrière de luxueux et horribles hôtels en béton gâchant la beauté du site , tous tributaires du régime dictatorial en place ; il est conseillé de dormir au village plus bas , histoire de faire vivre le peuple plutôt que la junte suffisamment riche !
Je croise des espéces de sherpas , beaucoup de femmes , qui montent à vive allure les bagages de ceux qui désirent passer une ou plusieurs nuits sur le site . Quel courage ! Quelle endurance ! J'admire ces petits bouts de femmes , fragiles bibelots , qui , pour quelques kyats , gravissent , jusqu'à huit fois par jour , cette côte , chargées comme des mules . Je croise aussi ces espéces de civières , ces chaises à porteurs vides ou traînant des vieillards décharnés , désireux de faire ce pélérinage une fois avant leur dernière heure . Là encore je perçois la puissance de l'Amour , elle se balade dans l'air ambiant , je pourrai presque la saisir ; j'ai connu cette intense sensation , cette ferveur sans aucune mesure à Bénares , Bali , Borobodur ... Des lieux magiques empreint d'un mysticisme excessif et envoûtant .
Mais il est temps de continuer ; j'achète au passage une bouteille d'eau et une délicieuse mangue , bien jaune , que je savoure tout en rêvant , en flanant ; je me sens bien , heureuse , l'amour est contagieux ...Arrivée sur la place où attendent les camions , je n'aperçois pas mes amis , je les retrouverai bien auprès de leur voiture ; je trouve sans difficulté , une place . Partout c'est la valse des bols à aumône ; je lâche 1000 kyats ( environ 1$ ) , pas chére payée une journée d'amour , et je grimpe vite dans la benne avant le départ . Chic je suis du côté où l'on aperçoit le mieux le paysage ; c'est avec un pincement au coeur que je laisse derrière moi ce lieu digne de mes rêves les plus fous . Mais le moment n'est pas à la rêverie ! Je me cramponne et nous voilà partis , la conduite est kamikaze , mais c'est généralement comme ça en Asie , j'ai vu pire en Inde et à Java !!!
J'arrive saine et sauve au village où je retrouve facilement l'endroit où est garée la voiture de mes amis , devant la maisonnette en bambou tout près d'un hôtel assez moderne . Ces bâtiments appartiennent à la même famille mais l'aïeule préfère vivre seule dans son adorable petite cabane sans eau courante ni électricité ; les jarres autour de la maison sont ses réserves d'eau de pluie et de grains ; aucun confort chez elle , elle dort sur une natte à même le sol , quelques ustensiles de cuisine . Je n'ose pas imaginer la pureté de l'eau du puits aprés avoir vu la rivière qui coule tout près , jonchée d'ordures et d'animaux crevés . Tout autour d'immenses arbres aux grappes mauves ajoutent à la beauté du coin . Je parle un peu anglais avec les petites ou arrières-petites filles de la maison qui veulent à tout prix m'inviter chez elles mais je préfère rester dehors à contempler le paysage .
J'en profite pour aller grignoter quelques beignets aux fruits et des grosses crevettes grillées , mmmm ! un délice ! Mais la rivière dont j'ai parlé , passe juste au-dessous du restaurant et , misère ! le personnel va laver les couverts dans cette eau putride , polluée , sans doute infestée par des millions de bactéries !!!
Sur le pont je vois arriver mes trois amis  ; les parents sont furieux , ils avaient perdu leur gosse qui s'était assoupi à l'ombre ; ils ont dû faire appel aux militaires pour le retrouver . Un mauvais point pour eux , car la junte veut des familles soudées et des enfants obéissants .
Nous repartons silencieux ; l'ambiance est morne , l'enfant triste me regarde , il me fait de la peine , je lui fait un petit clin d'oeil et un sourire pour le tranquilliser ; au fil des kilomètres l'atmosphère se détend un peu , la mère s'endort , le môme aussi . J'admire la campagne , les pagodes , les buffles paisibles . Le père , de temps en temps , m'adresse quelques mots , mais je le sens très ennuyé par ce qui vient de se passer . J'essaie de lui faire comprendre que ce n'est pas bien grave ; il le sait aussi mais la crainte des représailles de la junte militaire est la plus forte ! En Birmanie , tout est contrôlé , surveillé , noté ; il y a des espions partout ! ...Comment puis-je me sentir si libre et heureuse dans ce pays opprimé ?
Aprés réflexion , je n'étais pas si libre que ça ! Je n'ai pas pu faire toutes les photos voulues car les militaires se trouvaient un peu partout ! et il est interdit de les photographier sous peine de voir tout son matériel  confisqué !!!



Partager cet article

Repost0

commentaires

nays 27/10/2016 18:56

ah c'est beau Jocelyne et ces magnifiques portraits et d'enfants et les jolies huttes oui malheureusement le béton s'installe partout dans le monde
la vie y est dure mais le sourire est présent
sûr vaut mieux ne pas boire d'eau ;)

un beau voyage merci pour le partage
bisous et douce soirée

apsara 27/10/2016 19:31

merci Nays,c'est gentil d'avoir lu mon article;j'adore l'Asie;tout est tellement différent de chez nous et ces croyances;les Birmans passent leur vie à prier et à faire des offrandes!!et pourtant ils sont très pauvres!
Belle soirée à tous les trois,bisous,et un bisou sur la tête de Tom!!

auto title loans 17/04/2016 19:49

This is the best key allocation of the article authentic procedure. Ashamed you acquire actually acclimatized what the allocation action is requesting you can appraisal what sorts from acknowledging appraisal you will require.

cash advance 09/04/2016 19:42

Not aloof could your agent be repossessed in the accident that you were not had any admiration to balance the credit, yet you added than may not be met all aliment for appulse that the moneylender fabricated on the activity of your agent

Hécate 07/10/2012 15:09


loin d'être un pays rêvé !

apsara 07/10/2012 15:25



les difficultés font le charme!



DANIELLE 07/10/2012 14:15


TU AS RAISON DE F2LICITER CES JEUNES FEMMES QUI BOSSENT DUR ET DE DIRE QU IL FAUT MIEUX LEUR FAIRE PROFITER DORMIR EN BAS QUE CHEZ LES RICHES QUI EUX ILS EN FICHENT DU MOMENT QUE LE FRIC ENTRE QU
EN BAS C EST PLUS CHALEUREUX BISOUS BELLES PHOTOS DAN

apsara 07/10/2012 15:01



des pays incroyables!!!


beezoo



Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche