Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 14:27

Cette fête annonçant la Nouvelle Année est , dans une grande partie du Sud-Est Asiatique , et particulièrement en Birmanie , pays opprimé , un réel bonheur pour toute la population ; une occasion de danser , de s'amuser , de faire la fête mais sous la surveillance permanente de l'armée qui est là , partout prête à tirer au moindre incident ...
Les familles riches circulent dans de rutilants 4/4 , la musique techno à fond et vous arrosent copieusement lors de leur passage .
La foule est en liesse , même les plus âgés participent et sont ravis de bénir un " foreigner " ; ils le font discrètement , avec respect : quelques gouttes délicatement versées sur la main ou au creux du poignet .
Quant aux jeunes , ils brandissent de pleins seaux , des tuyaux d'arrosage , des lances à incendie....l'étranger est une victime de choix !!!
A cette fête qui a lieu en avril , s'ajoutent les toutes premières pluies de mousson !!! De l'eau partout ! J'ai donc adopté une tenue des plus simples , vêtements usagés et lègers plus les tongs ; tous mes papiers et APN dans plusieurs pochettes en plastique...je n'ai jamais pu faire plus de dix pas sans être trempée de la tête aux pieds...Les deux premiers jours c'est marrant mais au bout de cinq , six , voire sept jours  , cette année-les fêtes de Pâques tombaient au même moment-cela commencait à devenir pénible...mais c'est comme ça...et mieux vaut être trempée dans la rue que dégoulinante de sueur dans la chambre d'hôtel entre le ventilateur et la climatisation .
Thingyian met un terme à l'année qui sécoule et célèbre le commencement de la nouvelle année ; c'est le plus grand évènement de l'année !
J'affrontais donc courageusement la cohue , certaines familles , perchées sur les balcons attaquaient des immeubles , m'aspergeant d'eau glacée...là c'est beaucoup moins drôle ! et assez contre indiqué par plus de 40° à l'ombre , mais bon ! c'est comme ça ! J'arpentais les rues , arrosée de tous côtés ; ils s'en donnaient à coeur-joie les chenapans , j'étais une des rares étrangères à traîner en Birmanie à cette époque-là ; très peu de touristes , pour ainsi dire aucun...Proie de choix , les gamins , armés de pistolets à eau m'attendaient aux coins des immeubles , et hop un coup en pleine figure , ils repartaient ravis , en riant aux éclats charger leurs armes ; je regrette de ne pas avoir des photos de moi à ces moments là je devais être dans un chouette état !!!!
Le Water Festival avec musique techno a duré une journée entière , débutant vers 10 heure du matin jusqu'au couvre-feu : 22 h ; danser sous des trombes d'eau pendant douze heures non-stop , c'est à faire au moins une fois dans sa vie ; ambiance extrême , quelques jeunes ivres , mais très peu quand on sait que l'alcool gratuit coulait à volonté . Invitée par des amis j'ai appris que l'entrée était très chère pour les Birmans : les économies de toute une année....
Cette fête est aussi l'occasion pour les jeunes de se rencontrer , de s'inviter pour ensuite se marier . Il faut bien savoir qu'hors mariage , le vie sexuelle des Birmans est quasi inexistante ! S'embrasser , pour les touristes serait tolèré mais très mal vu ! C'est pratiquement comme ça dans tous les pays d'Asie du Sud-Est , encore plus sèvère au Cambodge où l'on risque la prison . Couvre-feu à 22 h , plus personnes dans les rues excepté les malheureux , les chiens et les rats ; j'ai vu très peu de chats ce qui explique l'affluence des rats . Cette année pendant une douzaine de jours , toutes les administrations étaient fermées : changer l'argent au black dans la rue ou dans les échoppes , trouver des timbres relevaient de l'exploit quant à téléphoner en France , une fortune : 3 à 10 dollars la minute ; tirer de l'argent avec sa carte un véritable parcours de combattant . Peu de transports , des horaires anarchiques .
Très bonne leçon pour l'Occidental habitué à ses petites manies ; surtout une bonne façon de plonger tête première dans l'univers asiatique !

Partager cet article

Repost0

commentaires

DANIELLE 12/10/2012 18:48


bonsoir JOCELYNE


JE VIENS DE LIRE CE TEXTE ET BIEN CELA NE FAIT PAS RIRE FRANCHEMENT POURTANT DES CHOSES BIEN UILS DOIENT Y EN AVOIR C EST SUR MAIS POUR LES PERSONNES DE CE PAYS C EST TRISTE ENFIN CHAQUE PAYS A
CES COUTUMES MERCI DE CET ARTICLE ET PHOTOS BISOUS dAN

apsara 12/10/2012 19:09



Bonne soirée chère dan


gros beezoo à toute la famille



Nat 24/09/2009 23:32


amusant cette fete, j'ignorais cette coutume
ce qui m 'etonne le plus dans cet article, c'est leur sexualité hors mariage, je pensais que la prostitution etait très presente


eliane.taix@wanadoo.fr 15/07/2009 17:15

Excellent tu as du te régaler ... quel enrichissement ... oui ça me plairait d'y aller mais bon avec quelqu'un comme toi uniquement.... bisous ...

chevrette13 10/07/2009 15:06

tu as reçu mail blog orange, c'est le 17 qu'ils arrêtent tout !
j'ai enlevé pas mal d'articles simplets, copié certains d'autres trop lourds, je verrai ce qu'ils proposent
bisous

jacky et gigi planeterre 10/07/2009 14:54

bonjour.Je trouve votre blog très attachant.Je vous ai mis dans mes fav.Bisous de nous deux

Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche