Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 09:36


Très tôt ce matin
Insouciante
Avec joie
J'ai pris du bout des doigts
Une perle de rosée
Légère , minuscule
Evanescente
Petite bulle
Eclat du satin
Douceur de la soie
Infime goutte d'eau
La perfection du Beau !
Avec une infinie précaution
Tremblante autant qu'elle
Petite vie si frêle
Je l'ai délicatement déposée
Au creux de ma main
Avec émotion , l'ai contemplée
Avec attention , l'ai observée
Toute étonnée
Sous mes yeux émerveillés
Ont défilé le présent , le passé
Tous ceux que j'ai aimés
Que j'aime encore
Ma vie entière
Les secrets de l'univers
Le bonheur , la douleur
Les couleurs
De l'arc-en-ciel
Trésors et merveilles
Les rayons du soleil
Rubis et diamants
Nectar et miel
Ces miroirs du Néant
Des filles aux yeux d'or
Des garçons plus beaux encore .
Dans ma main
Je tenais le Destin
Un monde miniature
Véritable boîte de Pandore
Le petit livre d'or
Des lois de la nature
Des sciences
De la connaissance
Psyché de l'infini
Des mystères engloutis .
Gonflée d'orgueil
De mon savoir
De ma toute puissance
En tout insouciance
Je serrais un peu trop fort
Dans mon poing , ce trésor .
Une voix se fit entendre
Suivi d'un immense soupir :
" Aie ! tu me fais mal !"
Sans plus entendre
J'entrouvris les doigts

Et jetais un oeil...
La goutte en position
Fâcheuse
D'un oeil sépulcral
Me toisait , furieuse
"Pour ta punition ,
Me dit-elle ,
Regarde l'avenir
Ma belle !"
Dans ma paume seulement
Un trou béant
Un abîme , le Néant
Un monde obscur
Plein de souillures
D'où jaillirent
Des spectres effrayants
Des gnomes grimaçants
Des ombres menaçantes
Des insectes rampants
A l'aspect bancal
De pierre et de métal
Des fumées polluantes
Odeurs pestilentielles
Boues décapantes
Flaques visqueuses
Pluies torrentielles
Tours vertigineuses
Véritable Babel
Trés hautes dans le ciel
Vents violents
Typhons , ouragans
Séismes , famine
Guerre , mines
Partout la misère
Mains criminelles
Bruits démentiels
Viols , meurtres , tortures
Glace , déserts , froidure
Cris pathétiques
Assourdissants
Mélange anarchique
Hurlements , gémissements
Larmes , douleurs.....
Et.....arriva une masse informe
Triste , courbée , difforme
L'immense troupeau des hommes
Et moi , honteuse , en pleurs
Lamentable , désespèrée
J'avais contribué au malheur
De la planète
De l'humanité....
Au-dessus de ma tête
Passa la gouttelette
Hurlant à tue-tête
" Vous êtes bien trop nuls !
   Vous êtes bien trop bêtes !
   Vous n'avez rien compris
   Vous et votre progrès !
   Vous et vos outils !
   Vos bruyantes machines !
   Vos sales combines !
   La création sera toujours la plus forte
   Que le diable vous emporte ! "
Elle partit dans les airs
Ses mots résonnèrent
Aux alentours
Dans l'éther
Dans cet univers
Dépourvu d'amour .
" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ."

Partager cet article

Repost0

commentaires

Hécate 17/10/2012 19:06


mais oui !

apsara 17/10/2012 19:33







Hécate 17/10/2012 18:40


ok ........

apsara 17/10/2012 19:02



c'est pour rire!!il faut bien essayer!



Hécate 17/10/2012 17:10


....je me demande si je dois me retenir ,là ????

apsara 17/10/2012 18:39



...........à mon avis ilvaudrait mieux pour ton matricule!!!



Hécate 17/10/2012 11:36


As-tu des archives de tous tes textes ? Ah! je sais tu dis que tu ne relis pas...Ce va être ta réponse

apsara 17/10/2012 15:16



je n'arrive pas à lire plus de deux phrases!!!ça me bassine!!!fde toutes façons tout ce que m'a Muse m"inspire c'est du déjà vu!!!des archives,Dieuqu'elle horreur!!tu es secrétaire de mairie hi hi !!!!



DANIELLE 16/10/2012 20:43


bonsoir c est super beaux toutes ces images et tes commentaires merci bisous dan

apsara 17/10/2012 08:16



bONJOUR CHERE DAN


.HIER EN FIN DE JOURNEE IMPOSSIBLE DE VENIR SUR ON


J4ETAIS FURAX§§§


BEEZOO



Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche