Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 08:40

 

Aéroport de Mingaladon , Yangoon , accueil froid , austère , femmes en uniforme , ou foulard avec d'horribles chaussettes noires ( islam pur et dur ) qui gâchent la silhouette . D'un côté les locaux , la quarantine , de l'autre les foreigners ; très peu d'étrangers , avec moi 5 occidentaux figés ! Arrive mon tour , une femme me fait signe d'avancer , regard inquisiteur , je lui tends mon passeport en sussurant un timide " Good evening " ; elle me regarde , étonnée , son visage se déride , amorce un petit sourire et m'adresse un chaleureux " Welcome " suivi d'un joli mot " Mingalaba " , bonjour en birman !Quelques secs coups de tampons sur mon passeport , vérification du visa et hop ! me voici en Birmanie , enfin au Myanmar , mais j'emploierai la première appellation , que je préfère  , tout au long de mes textes  ! Ce pays totalement inconnu pour moi ,  m'ouvre les bras !!! L'aéroport est petit , gain de temps , je récupère mon sac à dos , direction exit ; une cohue de chauffeurs de taxi se jettent sur moi ! Yangoon ? Huit dollars ! Very expansive ! Je sors , une chaleur accablante m'écrase littéralement , misère , moi qui ne crains pas du tout la canicule , là je suis stupéfaite...Un chauffeur me propose la course à six dollars ! Expansive ! Finalement je l'obtiens à quatre dollars ; j'accepte , bon je me fais rouler , mais cela fait partie du jeu ! L'homme en longy , cheveux longs , une véritable tête de pirate ; ce qui n'est pas fait pour me déplaire;cela commence fort ! Vraiment très fort , il prend mon sac et le dépose dans une véritable épave ( tout de suite j'ai pensé à la tête des gars chargés du contrôle technique en France s'ils voyaient arriver un engin pareil ) :deux portières manquantes , les autres tenaient par des ficelles et des câbles ,toute cabossée , un véritable dépotoir à l'intérieur , à ne pas savoir où poser les fesses ; je n'allais pas faire ma mijaurée , je grimpais et vogue la galère...et que risquais-je ? Bouddha collé sur le pare-brise veillait  sur moi avec compassion entouré d'offrandes de toutes sortes accrochées çà et là !!!Toute amusée par l'exécrable anglais parlé par mon driver , pire que le mien , nous arrivions à nous comprendre à merveille ! Je sors mon " Petit Fûté " et lui explique que je veux trouver un hôtel cheaper ; plus précisément une guest- house ; je lui montre un nom sur mon guide , mais suis-je bête , il ne sait pas lire notre écriture ; je prononce le nom : " Pyin Oo Lwin ", il ne comprend pas non plus ! Je recommence sans succès et d'un seul coup il s'écrie ; " Yes , Yen ô Yin ; je le regarde tout étonnée ,bon après tout s'il m'emmène ailleurs ce n'est pas si grave que ça ! Tout en admirant le paysage , et j'ai le temps , nous devons rouler à 20-30km/h ! J'aurais mieux fait de prendre une de ces magnifiques charrettes tirées par des zébus...Partout des flamboyants , des espéces d'énormes cytises aux énormes grappes d'un jaune éclatant ,des maisonnettes en bambous , d'immenses palmiers...L'état des routes , les soubresauts de la bagnole me mettent au parfum quant à la suite du voyage ! Puis les avenues s'élargissent , s'occidentalisent ; le chauffeur me propose mille et une visites à des prix défiant toute concurrence ; j'écoute d'une oreille distraite ! Devant moi se dresse une immense pagode miroitant au soleil , dorée , plendide : la vénérée Schwedagon ! Des immeubles style english . La circulation se fait plus dense ; on roule n'importe comment . Nous arrivons en plein centre-ville : Sulé Pagoda devant moi , entourée d'immeubles modernes , d'églises , de mosquées ; à son pied une multitude d'échoppes . Nous la contournons et prenons une rue transversale où mon chauffeur stoppa net devant un escalier minable peint en rouge....Exact ! Le nom de ma guest-house figure en toutes lettres sur cet horrible mur ! Quatre étages raides à gravir , mon chauffeur les monte quatre à quatre mon énorme sac sur le dos...et je pénètre dans une coquette entrée , largement aérée par plusieurs grandes baies vitrées donnant sur un balcon surplombant la rue passante ; une véritable tour de guêt permettant d'admirer la vie grouillante de Yangoon . L'accueil est sympa , cet endroit , tenu par une famille jeune , est calme ; je trouve immédiatement une chambre propre pour 8 dollars la nuit : Deux lits , climatisation , douche eau chaude/froide , WC à l'intérieur Que demander de plus ! Plein centre de la ville , à deux pas de Sulé Pagoda , à quelques minutes de l'Irrawady ; des commerces partout , la gare pas très loin . Tout s'annonce bien . Je glisse un pourboire au chauffeur qui me remercie mille fois et dévale les escaliers tout content !

 

Désormais je vivrai au jour le jour , ne rien prévoir , ôuverte à tous les événements , découvertes et rencontres...
                                                                                             à suivre....

Partager cet article

Repost0

commentaires

Nat 22/09/2009 20:00


bien, une question me titille depuis un bon moment, si je peux me permettre de te la poser
cet article semble confimer mes interrogations, tu sembles partir a l'aventure... sans trop savoir ou le vent te portera... et seule... n'as tu jamais eu peur qu'il t'arrive qq chose, si loin de
chez toi ?
moi, je dois etre tres trouillarde a coté de toi... je reve de partir comme ça, l'inde, l'indonesie, la thailande me font rever, et jusqu'a aujourd'hui je n'ai jamais franchis le pas. certe, j'ai
elevé mes 3 enfants seule, mais l'excuse n'est pas suffisante... j'ai aussi penser a partir dans le cadre d'une mission humanitaire, pour meler deux choses capitales : mon plaisir et me rendre
utile. mais là encore je ne sais pas dans quelle direction regarder...
bref, je suis épatée par ton courage et ta determination


kamilou cinglee lourdingue mais si douce 27/06/2009 08:31

il est magnifique ton blog, moi je ne sais pas mettre de photos, bon samedi bisous

Philippe96 26/06/2009 23:22

J'ai mis mes lunettes ..Lol.. mais je ne le regrette pas...BISES

dalma-dog 26/06/2009 22:57

bonne nuit, bise a+

Bernadette 26/06/2009 18:20

Je commence à lire ton article, c'était en gros caractères... Je continue et je mets un commentaire plus bas, ton article est maintenant en petits caractères - bizarre autant qu'étrange !

Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche