Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 16:39


Arrive un moment
Où l'on comprend
Que tout est fini
Que l'être le plus cher
S'est endormi
Pour toujours
Il est parti
N'est plus en vie
Il a déserté la terre .
Cet outrage à l'amour
Ce point de non-retour
Qui , au bord du précipice
Met l'âme au supplice
Nauséeux vertige
La terre sous les pieds
Tremblante , semble fissurée
Puis cette fracture
Indicible cassure
Le corps en deux se brise
La cervelle frise la crise
Vite se tenir la tête

Faire quelque chose

Pas qu'elle explose

Serrer les poings

Se cacher dans un coin

Comme une bête

Se ligoter l'esprit

L'entraver , l'enchaîner

Pas qu'il sombre dans la folie
Ne plus bouger
Respirer , souffler
Surtout se calmer
Seule dedans
Attendre le néant
Seule dehors
Attendre la mort
Qui du coin de l'oeil veille
La cruelle...
Attendre , attendre
Les idées s'éclaircissent
Les pensées s'assombrissent
Ainsi commence
La lente et sinueuse
Progression de la souffrance
L'absence , odieuse
S'installe , douloureuse
Grignote le cerveau
Creuse profond l'estomac
Vous martèle les os
Vous hurle aux tempes
" C'est comme ça ! "
Vous abat....
Accrochée à la rampe
Au milieu d'une totale indifférence
Vous crever
De ne pas crever
Vous hurlez en silence.....

Partager cet article

Repost0

commentaires

Chriss 14/11/2009 04:51


"Hurler en silence..."
Oui, j'ai fait aussi. Avec le temps je me rends compte que l'écriture sur mon blog m'a fait beaucoup de bien et m'a permis de sortir mes maux en mots. J'imagine que c'est cela aussi pour toi. Te
lire me fait ressentir fortement cette douleur au creux du ventre au moment où l'on apprend la terrible nouvelle. Je n'oublie pas mais je continue à vivre.
Je t'embrasse


Didier d 24/10/2009 20:35


Triste texte, tu exprime un sentiment très fort
amitié

Didier d


Nat 09/09/2009 22:35

le manque, le vide de ceux que l'on aimerien, absolument rien de peux panser ce genre de blessuresréapprendre à manger, à respirer, à vivrec'est tellement douleureux, personne n'y est préparéretrouver l'envie d'avancer, sans tomber, sans toucher le fondaucune règle n'existe, aucun livre n'en donne la recettejuste survivre à l'instant...très bel hommage émouvant...

dalinele 21/06/2009 03:54

je te remercie d'avoir écrit, et publié ce texte...

Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche